Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

3 minutes

Gastronomie

La Gouline : une spécialité angevine au Clos des 3 Rois

La Gouline c’est le nom qui a été choisi pour désigner le plat emblématique de l’Anjou. Depuis 2017, année de sa création, c’est un plat que j’ai eu à cœur de faire découvrir à mes hôtes français et étrangers à la table du Clos des 3 Rois. Je vous en conte ici l’histoire et vous confie la recette originale.


Naissance de la Gouline

Au terme d’un processus démocratique et gustatif, la Gouline a été retenue pour devenir le plat emblématique de l’Anjou. C’est une recette que l’on classe dans la famille des tourtes. Des ingrédients aux saveurs de l’Anjou entrent dans sa composition : rillauds, champignons saumurois, échalotes IGP, Chenin moelleux d’Anjou et tomme d’Anjou. Une sélection drastique a été faite parmi les 75 recettes transmises par les gourmands de tout poil. J’ai eu le plaisir de transmettre ma recette de fricassée de poulet au layon. Je vous révèlerai cette recette dans un prochain article du blog du Clos des 3 Rois.

Pourquoi ce nom de Gouline ? En patois angevin, la goule signifie la gueule. Dominique Fournier est spécialiste du patois angevin. Il a suggéré ce nom. Il a été adopté par la majorité du jury culinaire.


La recette de la Gouline

C’est la recette qui a été présentée dans l’édition du Courrier de l’Ouest du 16/12/2017.


Temps de préparation : 45 minutes + 40 minutes de cuisson à 180°

Pour 4 personnes en plat principal

Ingrédients : 2 ronds de pâte brisée ou feuilletée au beurre, 500 g de champignons de Paris frais, 300 g d’échalotes longues IGP, 400 g de rillauds

Pour l’appareil : 30 g de moutarde, 20 cl de crème fraîche épaisse, 1 cuiller à soupe de farine, 1 œuf, 100 g de beurre Sauce tomme angevine : 100 g de tomme, 8 cl de vin blanc en chenin moelleux, 15 cl de crème fraîche

Conseils de préparation :

Préchauffer le four pour y enfourner la tourte sitôt qu’elle est prête pour éviter à la pâte de prendre l’humidité de la garniture.

Eplucher et émincer les échalotes.

Dans une sauteuse, chauffer 50 g de beurre et y mettre les échalotes à feu doux Nettoyer les champignons et les couper en quartiers, les mettre dans la sauteuse avec les échalotes pendant 10 minutes.

Dans un bol, délayer la farine avec un peu d’eau, ajouter la crème fraîche et hors du feu l’incorporer aux échalotes et aux champignons. Réserver au froid. Assaisonner avec sel et poivre.

Couper les rillauds en lamelles de 4 à 5 mm.

Beurrer un moule de 27 cm avec le reste de beurre. Mettre le 1er rond de pâte. Verser la préparation froide. Répartir les lamelles des rillauds sur la garniture. Recouvrir avec le 2ème rond de pâte. Rabattre les bords du 1er rond de pâte sur le 2ème. A l’aide d’un pinceau et d’un peu d’eau, coller les bords. Faire un petit trou au centre de la tourte pour y introduire la sauce à la tomme angevine et badigeonner d’un jaune d’œuf. Enfourner pendant 40 mn à 180°.


Alors à vos fourneaux !

Bonne réalisation de votre première Gouline et surtout … Bonne dégustation !


Dans un prochain article, je vous confierai la recette de ma Gouline, parce que comme toute-t cuisinière-nier, mettre son « grain de sel » dans un plat est essentiel quand on maîtrise bien la recette originale.

Au plaisir de partager la dégustation d'une Gouline lors de votre séjour au Clos des 3 Rois,

A bientôt donc !


Mes conseils pour un accord mets et vins angevins avec la Gouline

Si vous êtes plutôt vin rouge : le Duo Angevin du Domaine des Coqueries de Philippe Gilardeau, vigneron à Thouarcé

Si vous êtes plutôt vin blanc : Terre de Grès du Château Bois-Brinçon de Géraldine et Xavier Cailleau, vigneron à Blaison Gohier